La Table de Peutinger

La Table de Peutinger, appelée aussi Carte des étapes de Castorius, est une copie du XIIIe siècle d’une ancienne carte romaine où figurent les routes et les villes principales de l’Empire romain qui constituaient le cursus publicus. Ce document était également connu autrefois sous le nom de Table théodosienne, nom qui fait référence à l’empereur Théodose.

Elle fut découverte en 1494 dans une bibliothèque de Worms par Conrad Celtes. Elle porte le nom de l’humaniste et amateur d’antiquité Konrad Peutinger (1465-1547), qui la reçut en héritage de son ami Conrad Celtes en 1508. Bien qu’il fût dans les intentions de Peutinger de publier la carte, il mourut avant de mener à bien cette tâche.

La Table est composée de 11 parchemins conservés ; un douzième étant perdu. Ceux-ci sont assemblés pour former une bande de 6,82 m sur 0,34 m. Elle montre 200 000 km de routes, mais aussi l’emplacement de villes, mers, fleuves, forêts, chaînes de montagnes. La Table montre la totalité de l’Empire romain, le Proche-Orient et l’Inde, indiquant le Gange et Sri Lanka, et même la Chine est mentionnée.

Visualisation de la Table de Peutinger :

La première feuille représente l’est des îles Britanniques, les Pays-Bas, la Belgique, une partie de la France et l’ouest du Maroc. L’absence de la péninsule ibérique laisse supposer qu’une douzième feuille, aujourd’hui manquante, présentait l’Espagne et le Portugal, ainsi que la partie occidentale des îles Britanniques.

Quelque 555 villes et 3500 autres particularités géographiques sont indiquées, comme les phares et les sanctuaires importants, souvent illustrées d’une imagette.

Les villes sont représentées par deux maisons, les cités importantes (comme Rome, Constantinople, Antioche) sont signalées par un médaillon orné.

Representation de la zone de l’alsace sur la table de Peutinger :

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :