Argentoratum : Un camp de légionnaires

Argentoratum est le nom latin d’origine celtique de l’actuelle ville de Strasbourg.

L’empereur romain Auguste décide d’organiser en partie la défense de l’empire romain par la construction de camps fortifiés le long du Rhin. En l’an 12 avant JC, le général Romain Drusus est chargé de fortifier une place celte du nom d’Argentorate. Ce camp, Argentoratum, est agrandi successivement sous les empereur Tibère et Trajan. Alors que le limes de l’Empire atteint le Danube et le Neckar, le camp est réduit à un centre de ravitaillement.

Il retrouve son rôle militaire au moment des invasions barbares. Ainsi, en août 357, les troupes du général romain Julien défont les Alamans de Chnodomar dans la bataille d’Argentoratum.

Voici une représentation du camp d’argentorate sur la ville actuelle de Strasbourg :

Le musée archéologique de strasbourg est très intéressant et je conseille vivement à tout le monde d’aller le visiter. Il y a actuellement une exposition sur les fouilles archéologiques du site d’argentorate.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :